jeudi 9 mars 2017

Fiche historique, les châteaux. Coyolles
















Armorial du royaume de France (ancien)

 



۩   Le Château de Coyolles, à  Coyolles




A deux pas de Villers-Cotterêts sur la route de Crépy-en-Valois, au Sud du département de l'Aisne, Coyolles fut un château seigneurial des seigneurs des fossés construit à l'emplacement d'un ancien édifice. Village de l'ancien Valois, bâti dans une petite gorge, à 75 kilomètres au Sud-Ouest de Laon, fut autrefois de la généralité de Soissons, du bailliage de Villers-Cotterêts, de l'élection de Crépy, du diocèse de Soissons. 








Dénomination : Château-Fort


Localisation :   02600, Coyolles, département de l'Aisne.


Région : Hauts-de-France


Année de construction : XVIe siècle




L'architecture : 

Ancien château des seigneurs des Fossés, bâti au XVIe siècle. Les bâtiments s'organisent en quadrilatère autour d'une cour dont l'accès s'effectue par un châtelet d'entrée à mâchicoulis. Le logis à tourelles est typique des manoirs de la région de Villers-Cotterêts. Ce manoir reste un bel exemple de demeure seigneuriale. Avec son enceinte et son jardin potager clos de murs, qui est un exemple assez rare de ce type, il forme un ensemble très homogène.

 Château rebatit par la maison de Harlus au XVIe siècle à l'emplacement d'un édifice plus ancien dont il subsiste des caves, les archives signalent en 1592 l'existence d'une ferme. Le château et la ferme sont vendus en 1795, puis les ailes sud, ouest et la moitié de l'aile nord du domaine (à l'exception du colombier et du mur extérieur) sont détruites à la fin du XVIIIe siècle ou dans la première moitié du XIXe siècle. En 1854, sont édifiées sur leur emplacement des parties agricoles, écuries et remise (le bâtiment porte la date), à la même période, la ferme, dont toutes les ouvertures sont refaites, reçoit un nouveau logis, un bâtiment supplémentaire au nord-est ; la moitié ouest de la ferme a été détruite par un incendie en 1986.

Château, desservi par un escalier droit dans-oeuvre en maçonnerie, avec toit d'ardoise à pignon couvert; ouvrage d'entrée avec toit en pavillon; un toit conique recouvre les tourelles dont une abrite un escalier hors-oeuvre en vis sans jour en maçonnerie; colombier avec toit polygonal en tuile plate; parties agricoles, écuries et remise avec toit à pignon couvert et toit à deux pans et croupe en tuile plate, logis de ferme avec toit à croupe en ardoise.

L'ancien château paraissant du XVIIe siècle mais défiguré et peu important possède deux des angles, une tourelle, une petite porte intérieure style Louis XIII, une Grande tour octogone peu élevée. Au-dessus de la porte d'entrée il y avait un petit donjon avec consoles et machicoulis figurés. Près de ces anciennes constructions a été élevé au XIXe siècle un grand château composé d'un corps de logis et de plusieurs pavillons.


Matériaux : Pierre




L'histoire:

Les limites de la seigneurie de Coyolles, elle est délimitée par des fossés et rideaux d’arbres et qu’elle touche au bois de Pisseleux, aux lieux-dits la Marelle, le Pré le Roy et aux marais de Vauciennes et comprend le bois de Houdan. Plusieurs témoignages permettent de reconstituer les origines de la seigneurie de Coyolles, constituée à partir du fief de Queue dont le siège était un beau bâtiment en pierre de taille qui était en ruine en 1514 : Le fief de Gueulx assis au village de Couillolles lequel de present est en ruynes ... >> c ... lequel [fief de Gueulx] est assiz audict village de Couillolles ou d’ancienneté avoit un beau logis de pierre de taille ou de present est en ruyne ... >> Cette maison peut être facilement localisée grâce au dénombrement de la seigneurie du 16 juillet 1529" qui figure dans la même liasse et qui mentionne : <( la maison des tournelles dict la maison Becart, granche" coulombìer cour jardin vigne et lieu [....] tenant dune part au fief de Queux et d'autre a la rue qui mène audit Couilloles audit Pisseleu abboutant d'un boult à la rue de Queulx ... >> Elle a perduré dans une aile du château de Coyolles qui, bien que remaniée aux XVI" et XVII" siècles, est encore garnie de tourelles manifestement plus anciennes.

Ce château fut brûlé ainsi que tout le village en 1652 par les Espagnols. La tour de l'ancienne enceinte, encore débout, est classée aux M.H depuis 1927.

Coyoles est un village très ancien au sommet de deux vallées, la vallée d'Automne et celle de Voufly. C'était autrefois un doyenné. Le doyen de Valois, qui résidait d'abord à Vez, a été transféré à Coyolles "parce que cette terre était un domaine ecclésiastique surtout depuis la donation qui en fut faite en 858 par Charles le Chauve au monastère de N. D. de Soissons" (Carlier III, 148).











* Un document

La seigneurie
http://cfranquelin.free.fr/memoires_numerises/tomes/2001_tome_46.pdf


Sur la base Mérimée

Une photo
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Coyolles-02.jpg



Tourisme Picardie
http://www.picardietourisme.com/fr/index.aspx



La ville de Coyolles

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coyolles

http://www.coyolles.com/
































Aucun commentaire: