lundi 14 août 2017

Fiche Historique, les Châteaux-Forts. Dollot





















Fiche N° II 


Armorial du royaume de France (ancien)

 







۩   Le Château de Dollot, à Dollot

 Situé aux pieds de l'orvanne, au milieu de prairies marécageuses au moyen-âge,  ancrée entre le Sud-Est du département de la Seine-et-Marne et  Sens à 7 kilomètres à l'Est, Dollot se positionnait proche d'une autre place forte, Vallery, et de Sens, ville de pouvoir déjà importante à cette époque.













Dénomination : Château-Fort (détruit)


Localisation :  89150, Dollot, département de l' Yonne


Région : Bourgogne-Franche-Comté


Année de construction : 




Architecture

Le château-fort se dessinait sous la forme d'un rectangle entouré de fossés et flanqué à chaque angle d'une tourelle avec canonnière. Il mesurait  60 mètres de long sur 38 de large, munie d'une enceinte couronnée par un chemin de ronde.
 Au milieu d'une vaste cour, une vieille tour s'élevait bien au-dessus des bâtiments, elle possédait des créneaux et avait servie de colombier, elle fut détruite à la révolution. Les bâtiments agricole et les logements se plaçaient le long de l'enceinte.
De l'entrée, constituée d'un bâtiment carré, sous lequel se manœuvrait le pont-levis, il était possible d'apercevoir au centre de la cour un donjon isolé.


Nous ignorons la date précise des premières constructions, car dès le XV e siècle, la forteresse de Dollot était célèbre, mais bientôt les vicissitudes de la guerre lui furent fatales. Vers l’an 1422, les anglais s’étaient rendus maîtres d’une partie de la province sénonaise. Le châtelain de Dollot, profita souvent des occasions qui se présentaient pour surprendre les châteaux des environs de Sens et les piller, mais surtout, il fit fortifier le château. Dans le même temps, il fit fortifier le château de Diant, qui se trouve à quelques kilomètres, ainsi que des églises, ces actions inquiétèrent beaucoup les anglais.
Les anglais et les français étaient tour à tour, obligés de repousser les attaques hardies de la garnison de Dollot. Il fallut mettre ordre à cet état de chose et le comte de Warwich résolut de se défaire de ses incommodes voisins. Il réunit le plus de troupes qu’il put trouver dans la province et vint assiéger Dollot vers le commencement de 1426. En 1427 il la prit après une semaine de siège.

La forteresse fut démantelée et serait, depuis lors, restée hors d’état de se défendre. Elle a été démolie par Mr De La Chapelle en 1824.

Il ne subsiste plus qu' un pavillon sur la porte d entrée avec système de pont levis Vaste cave à voûtes d' arêtes sur nervures en boudins retombant sur des colonnes centrales du XIIIe siècle avec chapiteaux à crosses et tailloir octogone.


 Un autre château, en des temps reculés, se situait dans le bois désigné au XIXe siècle, La garenne de Dollot, là, à mille mètres au-dessus du village, il dominait les alentours.... De larges et profonds fossés l'entouraient, au XIXe siècle il y avait encore quelques traces de fondations.





Matériaux : Pierre





D’après un manuscrit du 9ème siècle (Bibliothèque Royale de STOCKHOLM), la paroisse constituée s’appelait DODOLATUS, en 1182, DOELETUM, au 15ème et 16ème siècle DOLOTUM, et 1695 DOLOT, en 1849 DOLLOT. DOLLOT était dans le Gâtinais français, du diocèse de Sens, et de l’élection et du grenier à sel de la même ville. C’était un prieuré, cure de saint AUGUSTIN du Grand archidiaconé de SENS, doyenné de MAROLLES, conférence de SAINT-VALÉRIEN, collateur M. l’Archevêque de SENS, comme l’abbé de Saint-Jean l’ex-sens. Avant la révolution il y avait 200 communiants et 80 feux. DOLLOT était un chef lieu d’un bailliage seigneurial ressortissant au batillage royal de SENS, de la province de l’Ile de France. Il relevait de la Grosse Tour de SENS et régit par la coutume de Louis-Montargis. Les fiefs étaient Champ jean sur BRANNAY, Bapaume, Heurtebise, les Moulins, Vaux robert et la Mardelle aux loups. Le grand étang de Mont Regnault, situé sur la commune de Montacher en dépendait aussi. Il avait été gagné au jeu de piquet par un seigneur de DOLLOT, sur un seigneur de la Brosse-Pâlis. En 1844, selon l’annuaire départemental de l’Yonne, la population était de 520 habitants.
En 1814, le château, les fiefs (Champjean sur BRANNAY, Bapaume, Heurtebise, les Moulins, le Vaux Robert, la Mardelle aux loups et le grand étang de Montregnault sur MONTACHER), et les terres sont vendus à M. BOBY de la CHAPELLE (acte notarié du 9 décembre, par un notaire à Provins). Cela consistait au château, 3 corps de fermes et 350 arpents de terres labourables, 80 arpents de prés et 120 arpents de bois. Peu de bâtiments restent, après la démolition qu’en a faite M. de la CHAPELLE en 1824, il revend toute la propriété au détail en 1836 / 1837. Au milieu d’une vaste cour, on voit les restes d’une vieille tour qui anciennement s’élevait avec ses créneaux au dessus des bâtiments du château, le donjon.

Les seigneurs de Dollot

Les Religieux de Saint Jean de Sens de 1180 à 1268
Les abbés de Saint-Jean de Sens de 1268 à 1545
Charles Vollant de 1545 à 1575
Christophe de Harlay de 1575 à 1597
Jacques de Savoie (Duc de Nemours) et Elisée de Monliard de 1597 à 1673
La marquise de Moussy de 1673 à 1722
Michel Ancel des Granges et le Baron de Dollot de 1722 à 1780
Louis de Gaetan de Thienne avec sa sœur de 1780 à 1788 Charles de Gaetan de Thienne (dernier seigneur de Dollot) de 1788 à 1814.
En 1814, le château, les fiefs (Champjean sur BRANNAY, Bapaume, Heurtebise, les Moulins, le Vaux Robert, la Mardelle aux loups et le grand étang de Montregnault sur MONTACHER), et les terres sont vendus à M. BOBY de la CHAPELLE (acte notarié du 9 décembre, par un notaire à Provins). Cela consistait au château, 3 corps de fermes et 350 arpents de terres labourables, 80 arpents de prés et 120 arpents de bois.












Notice communale de la commune
http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=11914



Tourisme Yonne
http://www.tourisme-yonne.com/



Le village de Dollot

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dollot

http://www.mairie-dollot.fr/commune















3 commentaires:

Anonyme a dit…

Hi! Do you use Twitter? I'd like to follow you if that would be ok.
I'm definitely enjoying your blog and look forward to new updates.

Anonyme a dit…

I was wondering if you ever thought of changing the layout of your blog?
Its very well written; I love what youve got to say.

But maybe you could a little more in the way of content so people could connect with it better.

Youve got an awful lot of text for only having 1
or 2 images. Maybe you could space it out better?

Anonyme a dit…

Hello very nice blog!! Man .. Excellent .. Amazing .. I will bookmark your website and take the feeds additionally?
I am happy to find a lot of helpful info right here within the post, we want develop
more techniques in this regard, thanks for sharing.
. . . . .