jeudi 8 juin 2017

Fiche Historique, les Châteaux-Forts. Tremblay-les-Villages






















Fiche N° X


Armorial du royaume de France (ancien)

 







۩   Le Château de Tremblay, à Tremblay-les-Villages











Entre Dreux et Chartres, au Nord du département de l'Eure-et-Loir, Tremblay a bénéficié de sa place forte dès le XIe siècle, de son château au XIIIe siècle.












Dénomination : Château-Fort (détruit)


Localisation :   28170, Tremblay-les-Villages, département de l'Eure-et-Loir


Région : Normandie


Année de construction : XI e siècle





L'Architecture


L’enceinte haute:
De la forteresse d’origine des XI et XIIe, n’est conservé que sa forme générale, une vaste Bayle,une motte castrale et une barbacane en forme de lune. On distingue les restes d’un talus de contrescarpe au Nord donnant face à la plaine en direction de Dreux.
La haute cour se présente sous la forme de deux ensembles,une demi-lune ou barbacane à l’Est et une motte castrale de 60 m de diamètre environ. A son sommet, cette motte est ceinturée par une enceinte annulaire datable des XII et XIIIe dont il reste peu de vestiges.

Les tours d’enceintes:
Sur l’enceinte annulaire, deux tours de formes en fer à cheval ont été rajoutées au XIIIe pour en renforcer la défense,sûrement après le siège de 1212. Ces tours ont été fortement remaniées à différentes périodes, en autre au milieu du XVe ou on les a doté d’archères canonnières.Elles sont construites sur le même modèle, de taille quasi-identique et la distribution interne est sensiblement la même.





  Matériaux : Pierre





L'histoire

Vers 1075-1100, sous le règne d’Hugues Ier du Chastel (1075, †1090), le Thimerais fut ravagé par les troupes Anglaises d’Henry I (1068, †1135).
On peut imaginer durant cette période une première destruction du château-fort du Tremblay.
En 1106 le roi d’Angleterre Henry I réussit l’annexion du Duché de Normandie à la couronne d’Angleterre après la révolte des barons (fomentée par son frère Robert Courteheuse) grâce à sa victoire à Tinchebray.
Entre 1135 et 1154, une guerre civile éclata en Angleterre, le comte Robert I de Dreux (1125, 1188) combattit contre les Anglais et participa en 1154 au siège de Sées en Normandie.
Le château-fort du Tremblay est détruit une première fois en 1169 par les anglais d’Henry II Plantagenêt (1133-†1189) comme représailles de l’incendie de Chennebrun en Normandie par le roi Louis VII. Par ce fait, nous venons de démontrer que le château-fort du Tremblay est une construction d’origine royale.
En 1212, sous le règne du roi Jean sans Terre, le château-fort du Tremblay fut attaqué et détruit par des troupes anglaises venant de Tillières (sur Avre). En 1214, le roi d’Angleterre, Jean Sans Terre (1166-†1216) envahi le Poitou et la Bretagne pendant que l’Empereur Othon IV aidé du comte de Salisbury (nommé «Longue Epée» et frère du roi Jean Sans Terre) venant de Picardie, cherchaient à prendre le comté de Dreux et le pays d’Orléans. Le roi Philippe-Auguste leva son Ost et la bataille eut lieu au pont de Bouvines (le 27 juillet 1214).









Tremblay sur la base Mérimée
http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr

Une notice communale
http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=38100

Une archive départementale sous forme de livre sur le village, de 1751 à 1790.
http://www.archives28.fr

Les seigneurs de Tremblay
http://racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Poncher.pdf

Un article sur le château-fort
http://www.forteresses-de-france.com/index.php?page_id=bio&page=4




Tourisme Eure-et-Loir
http://www.tourisme28.com/




La ville de Tremblay-les-Villages

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gournay-en-Bray

http://www.tremblaylesvillages.com/



























Aucun commentaire: