mardi 4 décembre 2018

Fiche historique, les Châteaux. Premery






























۩   Le Château de Prémery, à Prémery











Prémery, charmant village de la Nièvre placé au nord de son département sur la ligne Auxerre-Nevers, à la hauteur de La-Charité-sur-Loire, qui se situe à deux pas, est né sur un éperon dominant une vallée. Premery posséda son château, dont il reste des ruines, il fut la résidence des évêques de Nevers au XIIe siècle, et fut, comme le village, entouré d'une enceinte installée sur une langue calcaire, correspondant à l’extrémité sud d’un important plateau calcaire de basse altitude du centre nivernais (353 m d’altitude maximum). 










Dénomination : Château


Localisation : 58 700, Premery, département de la Nièvre


Région : Bourgogne-Franche-Comté


Année de Construction : XIIe siècle






L'architecture : 

Bâti sur l'éperon barré des Chaumes-Grand-Jean, particulièrement impressionnant, par la taille de ses structures défensives, Prémery est encore armé de son vaste château doté d'une tour ronde et d'une porte fortifiée du XIIe siècle : ainsi le village compte d'imposantes ruines féodales, vestiges de l'enceinte féodales, en plus des charmes bucoliques de la cité. La plate-forme du château actuel a été construite au début du XIIIe siècle. Le logis a été reconstruit en 1510. Primitivement, le site, un quadrilatère muni de fortes tours aux angles, dont il ne reste plus actuellement que le quart de l'édifice, était muni d'une porte fortifiée donnant accès à la cour, elle fut édifiée au début du XIVe siècle. Son aspect massif et sévère accentue son caractère défensif.
Quelques remaniements datent des XVIIe et XVIIIe siècles. Le château est bâti sur un espace quadrangulaire de 50 à 60 m de côté. L'ensemble se compose d’une plate-forme ceinte de courtines reliant quatre tours d'angle, dont une a disparu. Adossé à la courtine nord, il reste le corps de logis du XVIe siècle, le porche fortifié au N.O, De l'époque de la construction subsistent une tourelle d’escalier hexagonale qui était surmontée d’une pièce en encorbellement. L'autre tour construite au XVIIIe siècle, présente un décor plus classique. Le porche d'entrée est la partie la plus emblématique du château, À l'Ouest la tour ronde de la fortification primitive. À l'Est, il est flanqué d'une tourelle en encorbellement à culot mouluré sur contrefort, elle est aussi découronnée et percée d'une canonnière. L’ouverture du porche est surmontée d'un arc surbaissé sous un autre en tiers point. Le pavillon surmontant ce porche ne comporte, de ce côté aucune ouverture à l'exception d'une petite niche murée.

Le château des évêques de Nevers du XIVe siècle,fut jusqu'à la Révolution le fief des évêques de Nevers, comtes de Prémery, ils ont fait du château leur résidence d'été. Des châteaux qu'ils y bâtirent il ne subsiste que le porche sombre et massif du début du XIVe siècle et le corps de logis reconstruit vers 1508. Cette résidence d'été fut abandonnée à la fin du XVIIe siècle au profit du château d'Urzy, nouvellement érigé et plus proche de Nevers. Vendu comme bien national à la Révolution. L'histoire «récente» de Prémery a été marquée par l'arrivée de Belgique, en 1886, de la famille Lambiotte, venue pour créer une usine de carbonisation et de distillation du bois. Toute la ville s'organise autour de cette activité industrielle jusqu'à sa disparition totale en 2002.



























































Aucun commentaire: