vendredi 30 novembre 2018

Fiche historique, les édifices. Massy































Fiche N° 2



Ferme fortifiée 



 Le château de Vilgénis autrefois place forte dessinée sous forme de ferme fortifiée, est situé sur la commune de Massy en pays Hurepoix, aujourd'hui dans le département de l'Essonne en région Île-de-France, à quinze kilomètres au sud-ouest de Paris. A proximité des frontières avec Verrières-le-Buisson et Igny, sur la rive droite de la Bièvre, aux confins de la vaste forêt de Verrières, Massy, sur sa position défensive dominante accueilla, au XIIe siècle, sa ferme fortifiée édifiée par Jean de Macy alors seigneur.







Dénomination : Ferme fortifiée


Localisation : 91 300 Massy, département de l'Essonne


Région : Ile-de-France  




Année de construction : XIIe siècle






* Les origines

La plus ancienne occupation de Massy remonterait à l’époque gallo-romaine, comme semble l’indiquer son étymologie. Il faut toutefois attendre le IXe siècle pour voir apparaître l’une des premières mentions écrites de la terre de Massy, dans le Polyptyque de l’abbaye de Saint-Germaindes-Prés. A cette époque, le territoire est partagé en plusieurs fiefs, dont l’un de grande importance, celui d’un seigneur dénommé Vulfradus. Situé sur le Mont Gaudon et relevant du monastère - peut-être déjà depuis le milieu du VIe siècle - il comporte une exploitation agricole et de nombreuses dépendances. C’est autour de ce domaine et sur cette éminence qui surplombe la vallée de la Bièvre (l’actuelle colline des Sablons), que se développe peu à peu le bourg de Massy, dans une position défensive dominante et à proximité de terres faciles à travailler. A partir du XIe siècle s’établit à Massy une lignée de seigneurs, dont les noms sont cités dans le cartulaire du prieuré de Notre-Dame-de Longpont. Cependant, « comme il y eut autrefois et en même temps plusieurs seigneurs sur cette terre, chacun d’eux donna son nom à la portion qu’il possédoit », note l’abbé Lebœuf, dans son Histoire du diocèse de Paris publiée en 1757.
Au XIIe siècle, Jean de Macy partage ainsi le domaine entre ses trois fils : Guillaume, qui prend sa succession, Aymon, qui reçoit la terre de Villaine, où un hameau se constitue progressivement autour de la maison seigneuriale et Jean, qui fait élever une ferme fortifiée, ou villa Johannis, à l’emplacement actuel du château de Vilgénis. Seul le village de Massy est toutefois doté d’une église, édifiée au XIIIe siècle et dédiée à sainte Marie-Madeleine. Une léproserie y est également mentionnée en 132910. Ravagé par la guerre de Cent Ans, le fief de Massy change de mains à plusieurs reprises au cours des siècles suivants. Erigé au rang de baronnie, il passe en possession de Martin Ruzé d’Effiat, qui, en 1635, le réunit au marquisat de Longjumeau et de Chilly. Après l’extinction de la branche Ruzé d’Effiat, la baronnie de Massy connait le même sort que les terres de Chilly et de Longjumeau : elle revient aux ducs de Mazarin, puis, à la fin du XVIIIe siècle, aux princes de Monaco.


 http://patrimoines.iledefrance.fr/Massy.pdf






* Les trois châteaux

1216 : Il est fait mention d’un certain Hugues de Villa-Genis, premier seigneur cité pour ce lieu. Se trouve sans doute ici une ferme fortifiée.
1502 : 1er château, famille Fourquaud, noblesse de robe du Parlement de Paris : construction du premier château seigneurial avec donjon et basse-cour entourés d'une enceinte flanquée de quatre tours.
1697 : la ferme est mentionnée dans l'héritage d'Albertas,"seigneur d'Igny et de Villegenis"
1719 : le seigneur de Vilgénis est Claude Glucq des Gobelins, magistrat et industriel (héritier de la moitié de la manufacture paternelle de teinturerie). Il est amateur d'art, a possédé plusieurs toiles de Watteau, une autre de Desportes.



http://massystoric.fr/dossiers




*


Historique du château et du domaine de vilgenis


XIIe siècle: la villa Johannis devient le fief du 3e fils du seigneur de Macy.

  .1216: un ferme fortifiée y est implantée.

.1502: construction d'un premier château par Jacques Foucaud, seigneur de Villegénis et Villemoisson.

.1748: Elisabeth Alexandrine de Bourbon-Condé fait reconstruire la demeure pour en faire un des plus beaux châteaux d'Ile de France.

. A la Révolution, il est pillé. En 1795,il devient une filature de textile.

.1823: Charles Delorme, avocat au Parlement, fait détruire le château et le remplace par une "maison bourgeoise".

.1860: Jérôme Bonaparte, nouveau propriétaire, agrandit la demeure et les communs, fait construire les écuries et fait creuser les étangs.

.1946: l'état rachète le domaine à la dernière famille propriétaire, les Corey, au profit d'Air France.

.2010: Air France quitte le site, à l'exception de 8 hectares; le château et son entourage sont vendus à la société Safran; une autre partie, la plus importante, est transformée en Zac pour y construire 1000 logements; la partie nord , de 18 hectares, est acquise par la mairie qui en confie la gestion à la SIAVB: celle-ci projette d'en faire un espace naturel voué à la biodiversité.


2018: ouverture au public de cet espace naturel sous le vocable "parc de Vilgénis".












Massy sur la base Mérimée


La ville de Massy
https://fr.wikipedia.org/wiki/Massy


https://ville-massy.fr/



























Aucun commentaire: