mercredi 10 décembre 2014

Fiche Historique, les châteaux-forts. Auneau





















Fiche N° I



Armorial Gallardon 









۩   Le Château-fort d'Auneau, à Auneau










En Eure-et-Loir, en plaine de Beauce à quelques enjambées de la région Francilienne, Auneau a occupée une place stratégique sur la vieille voie Paris-Chartres, à l'époque Carolingienne on nommait cette forterresse « Vieille cour ». S'étendant à ce qui correspond aujourd'hui aux pelouses du Nord du château, cette forteresse se compose de deux éléments distincts ; un donjon cylindrique datant de la fin du XI ième, 1090-1100, et un logis fortifié bâti après 1350 par Bureau de La Rivière. Nous considérons que cette grande tour est le seul vestige du château érigé dans la période qui nous occupe ici.



















Dénomination : Château-Fort


Localisation :  28700, Auneau, département de l'Eure et Loir.


Région : Centre-Val-de-Loire


Année de construction :  XI ième Siècle




L'architecture : 

Bureau de La Rivière décida d'édifier un troisième château et il bâtit la forteresse dont il éxiste encore une partie aujourd'hui. Il en établit le plan entre les ruines de Vieille-cour et du château de Hugues;

La partie principale en est constituée par la grosse tour de la poterne que précédait autrefois un pont-Levis. Cette poterne, massive, fut flanquée à droite et à gauche de deux longs corps de logis terminés chacun par une tour carrée, dautres constructions, également considérables, fermaient l'enceinte suivant un plan octogonal. L'ensemble était entouré de profonds fossés dont une partie a été conservée

D'un diamètre extérieur de 12 m au sol flanquée de murs en mortier et moellons irrégulier épais de 2,35 m, l'intérieur du cylindre est vide, l'entrée ce faisait au 2ième étage, un pigeonnier avait été installé après. Une cage d'escalier, de plan carré orientée coté Sud, a été construite au XIV ième Siècle, sur toute sa hauteur, le sommet, au XVI ième siècle, a été couvert d'un dôme en pierre surmontée d'un lanternon. C'est la seule tour cylindrique de cet âge qui nous est parvenue ainsi, entière dans son gros-oeuvre.





Matériaux :  Moellons et mortier





Historique :


Bourg du pays Chartrain situé à 13 kilomètres à l' Est de Chartres et à 52 kilomètres de Paris, la forteresse de « Vieilles cour » relevait de Rochefort-en-Yvelines jusqu'au XI ième Siècle. Bâti par Hugues de Gallardon entre 1090 et 1100, passa sous la vassalité du Comte de Chartres, il est actuellement le seul en Ile de France a avoir gardé son apparence primitive en totalité.

 Auneau dépendait donc de la forteresse de la vieille-cour qui dépendait de Rochefort au XI ième siècle. Des seigneurs locaux, fréquement prénommés Guy, s'y succédèrent jusqu'en 1365, date à laquelle marguerite d'Auneau, dernière héritière, le céda en dot à Jean Bureau de la Rivière, chancelier de Charles V. Charles V fit, à quelques pas d'ici, bâtir le château que l'on voit au Nord du donjon, Charles VI y fut généreusement reçu, il s'y retira après avoir échappé aux gêoles de son gouvernement de oncles.
 Le château vécut plusieurs périodes en compagnie des familles Estouteville, La Roche-Guyon, Bertin de Silly, Joyeuse et Sourdis. Aux XVIième siècle, es Huguenots investissent Auneau, mais le château est resté fidèle aux Ligueurs. Les troupes de Guise et du Roi ayant réussi leur jonction se dirigent alors vers Auneau. Pris au piège, les Protestants furent taillés en pièce ; plus de 2000 d'entre eux périrent. (voir aussi Bréez-Umpeau)

 Voir lien suivant pour situer l'histoire : http://auneau28.skyrock.com/818175649-Son-chateau-et-Donjon.html

 Vendu par Henri de Joyeuse, le château revient au comte de Cheverny, Philippe Hurault, puis à la famille d'Escoubleau de Sourdis jusqu'au début du XVIIIème siècle. En 1722, le futur conseiller et secrétaire de Louis XV, Pierre d'Hariague, en est propriétaire. Et celui-ci fit de la redoutable forteresse moyenâgeuse, l'agréable château que l'on peut visiter actuellement. Au XVIII ième Siècle, une aile du château, qui venait s'accolée au donjon, fut rasée, le parc fut aménagé, aujourd'hui, la propriété est privée.

 Le plus ancien seigneur d'Auneau, dont l'histoire ait conservé le nom, est un certain Gautier qui vivait en 1069 et se fit religieux dans l'abbaye de Saint Père à Chartres en 1095. Ses successeurs sont peu connus jusqu'à Jean Bureau de la Rivière qui fut premier chambellan de Charles V et mourut en 1400; on croit que c'est lui qui fit bâtir le château et la tour d Auneau.
 Henri de Joyeuse comte du Bouchage, duc de Joyeuse et maréchal de France était au XVIe siècle seigneur d'Auneau il se fit capucin sous le nom du père Ange le 4 septembre 1587 à l'âge de vingt ans et il mourut en 1608 à quarante un ans. C est à peu près de ce temps là que date la célébrité d Auneau.

 Plusieurs combats s y livrèrent entre les protestants et les troupes de Henri III qui s étaient retirées dans ce bourg,  Auneau possédait un château très fort, les troupes royale, dans le dessein de s'en emparer, ménagèrent des intelligences avec le gouverneur nommé Cholard qui s'engagea à les recevoir secrètement dans le fort.







* Le patrimoine à Auneau
 http://fr.topic-topos.com/patrimoine-saint-martin-du-tertre



* Les seigneurs d'Auneau
http://racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Auneau.pdf


* Une légende oubliée d'Auneau
http://www.fabyrinthe.com/histoires/legendes

 * Un guide de Voyage du château
http://www.zevisit.com/tourisme/route-du-ble/auneau-le-chateau 

 * Quelques photos d'Auneau
 https://www.flickr.com/photos/biron-philippe/4219945920/in/photostream/ 

 * Un très beau document sur son histoire
http://www.prehistoire-et-histoire-du-pays-de-auneau.fr/Presse/fichiers/ALNEELLUM/2700.pdf



La ville d'Auneau
http://fr.wikipedia.org/wiki/Auneau

http://www.ville-auneau.fr/






















Aucun commentaire: