lundi 21 août 2017

Fiche historique. Les donjons. Magny-les-Hameaux










Fiche N° 3





Armorial appartenant aux rois de France

 





۝   Le donjon de Magny,  à Magny-les-Hameaux.
























A deux pas de Saint-Quentin-en-Yvelines, Châteaufort, Magny-les-Hameaux se situe sur le plateau de Cressely-Beauplan, plan incliné à l'est, entaillé profondément et de manière parallèle, le long de la Mérantaise. Le donjon, de forme circulaire, avait été construit proche de l'église.













Dénomination : Château-fort au moyen-âge


Localisation : 
Chemin des patissiaux, entre les deux chemins ruraux 23 et 24, proche de l'impasse, à sa gauche, 78114,  Magny-les-Hameaux, département des Yvelines.


Région : Ile-de-France


Année de construction : XIe siècle

Anciennement : Donjon 


Année de destruction ou démolition du donjon : XVIIIe siècle
















Magny-les-Hameaux était pourvu d'un donjon cylindrique, satellite de celui de Chateaufort, qui derrière l'église, était posé sur une motte peu élevée. Trois contreforts plats disposés irrégulièrement et le départ d'un mur vers l'est, ont été construis en pierre meulière. Son diamètre extérieur atteignait 14,60m, les murs avaient une épaisseur de 1,80m, le diamètre intérieur était de 11m, une hauteur de 20m environ. Un pilier central devait supporter les étages.Elle fut donc plus élevée que celle qui existe encore à chevreuse. Ses dimensions la rapprochent plutôt de la tour de Maurepas

Construction de la fin du XIe ou début XIIe siècle, comparable aux donjons contemporains de Châteaufort et de Maurepas (Yvelines). Ruinée avant 1702 (Arch. Nat. N IV Seine-et-Oise 49 et
Lebeuf, p. 293). Dénomination château-fort.

La forme des tours et donjons peut aussi servir à déterminer l' âge des châteaux, mais pas d' une manière absolue, plusieurs types ayant été simultanément employés pendant tout le cours du moyen- âge sans que l' on puisse indiquer les raisons qui ont fait adopter tantôt l' un, tantôt l' autre. Ainsi dans les dernières années du X siècle, Guillaume de Hainaut construisit en même temps le donjon de Montfort dont le plan est un octogone irrégulier et celui d Épernon qui était carré avec des contreforts. Les donjons de Chevreuse, Mantes, Nogent-le-Roi, Brétencourt étaient carrés tandis que leurs voisins et contemporains, ceux de Galardon, Châleaufort, Maurepas, La Hunière, Magny et Neaufle, près Montfort, étaient cylindriques avec ou sans contreforts. Au XI siècle les types de châteaux étaient peut-être plus variés et plus tranchés que dans les siècles suivants lorsque les progrès de l' art militaire eurent fixé les formes les plus favorables à la défense.





Matériaux : Pierre meulière, moellons





Historique :

Le château-fort, situé au coeur même du village, date de la fin du XIe siècle. Il est aujourd’hui intégré au jardin d’une propriété privée. Fortement détruit au cours des guerre de cent ans (1337-1453), il est en ruine dès le début du XVIIIe siècle, d’ou son état actuel.
 De la forteresse du moyen âge, il ne reste que quelques pans de mur, en gros moellons de meulières, base d’une tour et quelques pierres taillées, campées sur une butte de terre.
Magny appartient aux seigneurs de Châteaufort, Mathilde, leur héritière au milieu du XIIe, apporta la châtellerie à Bouchard Ier de Marly, dont le père, en 1215, avait fondé l'abbaye de Porrois, qui deviendra plus tard l'abbaye du Port-Royal.

En 1356, Magny passa dans les mains de la famille de Lévis, puis, au XVIIe dans les mains de la famille Escoubleau, et enfin, en 1675, Magny fut réuni au duché de Chevreuse avant d'être mis, en 1693, aux dames de Saint-Cyr, baronnes de Magny l'Essart, ancien nom de la ville.












* Un dossier historique sur le donjon


Un document sur le donjon




Le patrimoine à Magny



 La ville de Magny-les-Hameaux







*




Un vestige du château-fort
























Aucun commentaire: